Protocoles de
Sécurité

Ces protocoles permettront à la BlackOps Fleet de réduire les risques en matière de sécurité. Des accréditations seront mises en place pour restreindre certaines zones aux personnes non autorisées.

Ces restrictions concerneront, bien entendu, uniquement les hangars et vaisseaux d'organisation. Les zones et autres véhicules personnels n'entreront pas en compte si vous ne les partagez pas.

De plus, ce système permettra une meilleure coordination des équipes en place, évitant aux personnes de se trouver à des endroits où ils ne le devraient pas. Car cela pourrait perturber le travail de certaines personnes. Trouver un mécanicien sur le pont de commandement serait totalement inconcevable par exemple.



Protocoles de
Surveillance

Ces protocoles permettront à la BlackOps Fleet de récupérer des informations récoltées sur le terrain afin de les regrouper avec celles transmises par d'autres organisations.

Roleplay parlant, nous sommes liés à l'Empire et à l'Advocacy. Ce qui veut dire que toutes informations récoltées par nos services pourrait être diffusées sur un réseau public dans le cas où :

    • Une organisation se disant respectueuse des lois de l'UEE se permettrait des actions illégales en dehors du territoire de l'Empire.
    • Une organisation se disant respectueuse des lois de l'UEE se permettrait des actions militaires contre une autre organisation respectueuse des lois de l'Empire.



Protocole
Ghostbusters

Ce protocole avait été conçu en premier lieu pour traquer les membres fantômes. Il a été, depuis peu, étendu aux membres inactifs n'ayant pas averti l'organisation de leur absence plus ou moins prolongée.

Chaque membre ayant activé ce protocole disposera d'un temps prédéfini pour se manifester. Le conseil décidera pendant l'une des réunions mensuelles, des mesures à prendre suivant l'activité des membres nominés, pouvant aller jusqu'à l'exclusion.